Envie de participer ?
Plédéliac C - Broons-Trémeur C

Match de championnat D3

Lieu : Plédéliac

Résultat :

Plédéliac C 3 2 Broons-Trémeur B

Avant-dernière rencontre de la phase allée de championnat, déplacement de l’équipe C à Plédéliac pour ce qui constitue un 3ème déplacement d’affilé. Après un bon résultat le week-end précédent, l’objectif est de continuer sur cette bonne dynamique face à un adversaire qui compte seulement un point de retard. Pour cela Puce demande de s’appuyer sur la bonne cohésion dont l’équipe à fait preuve à Plélan.

 

Début de rencontre et les débats sont plutôt équilibrés. L’ASBT va se montrer à son avantage durant le 1er quart d’heure, en se créant plusieurs situations chaudes mais la dernière passe n’est pas bonne. Ça va quand même finir par payer sur une petite passe en profondeur de KévinH pour Benle. Ce dernier prend le temps de contrôler dans la surface et, d’un tir croisé sur le poteau, il bat le gardien.

 

Mais Plédéliac ne s’avoue pas vaincu et va égaliser pratiquement dans la foulée. Franck intervient d’un tacle glissé dans la surface mais par malchance renvoie la balle sur un attaquant qui trompe Ronan d’une frappe 1er poteau. 1 partout et tout est à refaire.

 

Les rouges repartent de l’avant et vont de nouveau se montrer dangereux. Benla récupère le ballon sur son aile gauche, il déborde mais son centre est repoussé en touche par le défenseur. La touche est jouée sur Cédric qui dévie de la tête pour Benle, seul dans la surface, qui envoi une « vieille louffe » en pleine lucarne, il laisse le gardien adverse scotché sur sa ligne (dans certains cas la différence entre coup de bol et maîtrise du geste est ténue). 2 à 1 en faveur de L'ASBT.

 

Mais Plédéliac va encore faire preuve de ténacité en égalisant en toute fin de 1ère période. La balle traîne dans la surface des rouges, qui n’arrivent pas à se dégager, et arrive dans les pieds d’un bleu (Plédéliac), Ronan et Benle se jettent sur la balle mais c’est finalement l’attaquant de Plédéliac qui va réussir à pousser le ballon au fond des filets non sans avoir laisser la marque de 4 de ses crampons sur le tibia de Benle.

 

La mi-temps est sifflée sur ce score nul de 2 à 2 et c’est vraiment dommage de ne pas avoir pu conserver l’avantage. Les coachs nous demandent de rester dans le même état d’esprit qu’en 1ère période et de ne pas baisser les bras. Continuer de s’appuyer sur notre rapidité offensive qui gêne la défense adverse.

 

Le match reprend mais les rouges n’y sont plus. La circulation de balle est très mauvaise. En effet les contrôles ne sont pas bons et donc les passes sont systématiquement mauvaises. Les bleus récupèrent le ballon très rapidement et les rouges sont acculés.

 

Il y aura une 1ère alerte pour les rouges sur un but refusé pour hors-jeu à Plédéliac. Les joueurs de l’ASBT résistent tant bien que mal et c’est finalement sur un coup du sort que les bleus vont prendre l’avantage. Suite à un centre dans les 6 mètres, MaxR dégage une 1ère fois sur le 9 adverse puis une 2ème fois sur la tête de ce même 9 qui est tout heureux de voir le ballon franchir la ligne.

 

Les rouges vont bien essayer de réagir durant les 10 minutes qu’il reste mais ils n’arriveront pas à se créer la dernière occasion qui aurait pu permettre d’égaliser.

 

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur se résultat de 3-2 pour Plédéliac qui laisse un petit goût amer aux joueurs de l’ASBT. Au vu de la 1ère mi-temps il y avait moyen de faire mieux. C’est assez incompréhensible la différence de prestation des joueurs entre la 1ère et la 2ème période.

 

Benle : « On pouvait légitiment espérer mieux au vu de la 1ère mi-temps. Espérons que l’équipe saura tirer les enseignements de cette 2ème mi-temps complètement loupée ! »

 

Buteur :

 

Benle <= Kévin H

Benle <= Cédric

Cédric Leribault
Cédric Leribault
1 Passe décisive
Kévin Hamonic
Kévin Hamonic
1 Passe décisive

Participants

Alexandre Bastard
Alexandre Bastard
Membre masqué
Membre masqué
Maxime Renault
Maxime Renault

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.