Envie de participer ?

Résultat :

Broons Trémeur 4 3 CS Merdrignac

Avec sa victoire la semaine passée à Evran, l'ASBT s'était ouvert la porte du second tour de la coupe de France. Le tirage avait désigné Merdrignac (R3) à domicile pour les joueurs de Broons Trémeur.

 

Un tirage qui satisfaisait pleinement Ben Le. « En effet, dans l'objectif de préparation du championnat, il est toujours intéressant de se frotter à des adversaires d'un échelon supérieur afin de pouvoir se jauger. » De plus, cet adversaire évoquait de bons souvenirs aux rouges et blancs, car ils avaient déjà été opposés à Merdrignac au second de la coupe de France, il y a 2 ans, et l'ASBT s'était imposée aux tirs au but.

 

Benji et Ben Le devait faire face à plusieurs absents pour cette rencontre, on retrouvait donc Antoine, le 2ème gardien du club sur le banc de touche aux côtés de Tanguy, Ju Henry et Aaron.

 

Dès l'entame de match, le ton était donné, avec une équipe de Merdrignac qui confisquait le ballon aux locaux. Le pressing constant des visiteurs, gênait considérablement les relances des partenaires de Théo, qui avaient toutes les peines du monde à sortir de leur moitié de terrain.

 

Un premier coup dur intervenait rapidement dans la partie, avec la blessure de Kev S dès la 15ème minute et une douleur à la cuisse. Remplacé par Tanguy.

 

Mais si les rouges étaient sevrés de ballon, ils se montraient disciplinés et appliqués défensivement, ce qui permettait à Bapt de passer une première demi-heure assez tranquille. Mieux que ça, les locaux jouaient habilement leurs balles de contre, notamment grâce à un Benjo INTENABLE sur son côté gauche. Les meilleures occasions étaient d'ailleurs à mettre à l'actif de l'ASBT. Sur 3 coups francs consécutifs, les rouges auraient pu ouvrir le score. Max P était idéalement placé mais ne cadrait pas sa tête. 5 minutes plus tard, un coup franc frappé dans la boîte provoquait des frissons aux bleus dans leur surface. Et enfin, sur un coup franc direct, le gardien s'y reprenait à 2 fois pour capter le ballon.

 

Ce n'était donc pas si illogique que l'ASBT prenne les devants à la 35ème minute. Tanguy combinait bien avec Mathieu à l'entrée de la surface, mais gêné par un défenseur il voyait sa frappe détournée dans les pieds de Benjo excentré à gauche. Ce dernier contrôlait du droit, avant d'ajuster le gardien du gauche dans un angle fermé.

image-20220905191827-1.gif

2 minutes plus tard, les rouges avaient la balle du 2 à 0, Benjo grillait une nouvelle fois la politesse à la défense avant de délivrer un centre parfait en retrait à Romain. Malheureusement, au moment de reprendre l'offrande, un faux rebond lui faisait manquer le cadre, quelle occasion !

 

De leur côté, les adversaires ne paniquaient pas et gardaient la possession du ballon. Mais sans parvenir à véritablement inquiéter Baptiste.

 

La pause était sifflée avec cet avantage d'un but.

 

Deuxième coup dur, Théo encore souffrant après une grippe devait céder sa place. Antoine faisait son entrée en jeu !

Dans le vestiaire Ben Le encourageait ses troupes à poursuivre les efforts : « Vous pouvez être fier de ce que vous faites sur le terrain. Mais attention, on reste concentrés, ils vont nous mettre une grosse pression sur le premier quart d'heure en deuxième ! »

 

 

Et le coach ne s'y trompait pas, car Merdrignac refaisait son retard après seulement 2 minutes dans la seconde période. L'excellent numéro 6 adverse, marquait d'une frappe sèche de l'entrée de la surface, qui ne laissait aucune chance à Baptiste.

 

On sentait alors les visiteurs soulagés et on pouvait penser que le plus dur était fait et craindre une seconde période calvaire pour l'ASBT.

 

Mais c'était sans compter sur la volonté de fer des 15 joueurs et de l'ensemble du staff de l'ASBT présents hier, bien décidés à vendre chèrement leur peau !

 

Et ils ne devaient rien à personne, quant à la 54ème, Romain était l'auteur d'une ouverture lumineuse pour Benjo qui prenait de vitesse la défense et s'en allait battre le gardien merdrignacois.

image-20220905192044-3.gif

 

Par contre la poisse pour les locaux, avec cette fois-ci la blessure de Martin, qui obligeait Ben Le à faire re-rentrer un Théo en toute petite forme !

 

Mais là encore les rouges allaient nous surprendre. A la 63ème, suite à un coup franc mal repoussé par la défense du CSM, Benji remettait le ballon sur Mathieu, qui des 18 mètres enchaînait contrôle orienté et frappe sous la barre, quel but !

 

Ça y est on pouvait souffler sur le banc et se dire que la qualification était à nouveau possible et peut-être même quasiment acquise à 3-1.

 

Terrible erreur des broonais, qui involontairement sûrement, mais aussi à cause de la qualité de leur adversaire, allaient recevoir un terrible retour de bâton !

 

Et si Benjo était au-dessus de la mêlée côté ASBT, le 6 du CSM faisait lui aussi la misère à ses adversaires.

 

C'est bien simple, il allait ramener à lui tout seul son équipe à hauteur de Broons Trémeur. En faisant preuve de beaucoup de sang froid et d'une précision chirurgicale, il marquait coup sur coup aux 65ème et 73ème minutes. Marquant ainsi un triplé en l'espace de 30 minutes.

 

L'espoir changeait à nouveau de camp, quel scénario complètement fou. Il n'y a que le football pour provoquer de telles émotions.

 

Benjo devait lui aussi quitter ses partenaires suite à un tacle non maîtrisé du défenseur, qui certes prenait le ballon dans un premier temps, mais emportait tout dans son élan, y compris la cheville de Benjo.

 

Un seul objectif pour les partenaires de Baptiste, il allait falloir serrer les dents 15 minutes et atteindre la séance de pénaltys.

 

Et à ce petit jeu, ils allaient parfaitement se remettre la tête à l'endroit et ne plus concéder d'occasions.

 

Avant de laisser la magie de la coupe opérer....

 

94ème, Kévin s'arrache pour passer devant son défenseur et réussir à frapper des 16m50. Le portier s'interpose et le ballon file en corner. C'est la fin du match, alors peut-être une dernière chance pour l'ASBT, se dit-on. Et pourquoi pas une tête d'Antoine du haut de son mètre 92. Que ce serait un bel épilogue. Mais non, restons sérieux.

Kévin se charge de frapper ce corner de la droite vers la gauche, celui-ci est idéalement botté, le ballon s'élève bien, pour arriver entre le point de pénalty et le gardien. Devinez qui est à la réception au milieu de défense adverse : Antoine, qui place une tête parfaite hors de portée du gardien, BUT. Mais non incroyable, un défenseur vient sauver sur sa ligne de la tête. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Suite à ce sauvetage, le ballon sort de la surface côté gauche, Benji est le plus prompt à aller le récupérer, mais il est suivi par un défenseur. Benji fait une feinte d'aller à droite pour centrer, son défenseur se laisse embarquer dans la feinte, Benji se retourne et enveloppe une frappe, le temps s'arrête, suspendu durant quelques fractions de secondes, avant que le ballon ne retombe dans les filets ! Incroyable l'ASBT arrache sa qualification au bout du bout ! Tous les joueurs et le staff célèbrent ce but inespéré.

image-20220905191853-2.gif

 

Cette fois-ci les rouges ne craqueront plus sur la minute restante. Ils l'ont fait !

 

Que d'émotions à la fin de ce match complètement fou. C'est la magie de la coupe, ce n'est certainement pas le meilleur sur le terrain qui l'a emporté hier, mais certainement celui qui en voulait le plus.

 

Théo : « Cette nostalgie me bouffe ptn! Personne n'aurait dit qu'on allait réitérer l'exploit 2 ans après. Plus sérieusement, match avec beaucoup de rebondissements mais on a su rester solidaire malgré le scénario du match et nous avons fait preuve d'une belle efficacité dans la surface adverse. Personne n'a rien lâché et c'est une qualification qui fait du bien aux têtes et au club. Félicitations à tous les joueurs et au staff. »

 

Baptiste : « un vrai match de coupe avec beaucoup d’émotions. Les gros points positifs c’est qu’on a été efficace offensivement puisqu’on marque 4 buts. On a rien lâché dans les têtes et on a fait preuve de solidarité malgré la fatigue dans les 10 dernières minutes cela a été récompensé. Cependant on a encore 2/3 erreurs à gommer défensivement pour établir un match référence. Malgré tout un max de plaisir et une victoire à la 93eme à l’envie (y’a rien de mieux). Hâte de connaître notre adversaire du 3ème tour! »

 

Buts :

35ème : Benjo < Tanguy

54ème : Benjo < Romain

63ème : Mathieu < Benji

94ème : Benji

 

 

 

Benjamin Glot
Benjamin Glot
1 but + 1 passe décisive
Romain Legac
Romain Legac
1 passe décisive
Tanguy Esnault
Tanguy Esnault
1 presque passe décisive

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.