Envie de participer ?

Résultat :

Broons Trémeur A 0 1 Plélan Vildé A

Après 3 matches consécutifs à l’extérieur et un mois d’attente, les joueurs de l'ASBT retrouvaient leur stade, pour y affronter le FC Plélan Vildé.

Benji devait composer avec une hécatombe d’absences (Théo, Max, Kev, Arnaud…) :

image-20231127165556-1.png
Pour sa causerie, il revenait sur quelques fondamentaux : « Il faut qu’on fasse des choses simples et efficaces. Pas de pression inutile, on cherche à jouer et à se faire plaisir. »

L’entame de match était équilibrée, entre deux équipes qui se montraient joueuses, en essayant de laisser le ballon au sol.

Après 25 minutes, c’était le FCPVC qui allait faire preuve de plus de maîtrise, pour se procurer les meilleures occasions.

Heureusement Bapt réalisait un arrêt déterminant à la 30eme sur une belle frappe.

Malheureusement, en toute fin de mi-temps, les coéquipiers de Mathieu craquaient avant de rentrer au vestiaire. Sur une perte de balle à 40 mètres du but, le 8 adverse lançait parfaitement le 10. Ce dernier faisait un grand pont sur Seb, avant d’enchaîner une frappe croisée imparable.

La pause était sifflée, avec cet avantage logique sur cette première période que les visiteurs ont mieux terminé.

Dans le vestiaire, le message était simple : insister dans le jeu pour inquiéter l’équipe adverse. En effet, il fallait se montrer patient, lors des 45 premières minutes, les locaux ont prouvé qu’ils pouvaient mettre en danger leur adversaire par le jeu.

Ça redémarrait fort, avec un beau mouvement collectif côté droit qui finissait par un centre. Antoine s’élevait plus haut que tout le monde, mais sa tête fuyante s’écrasait sur le poteau.

Les rouges restaient dans le camp des jaunes, mais ils ne parvenaient pas à trouver la faille.

Titouan aurait pu être récompensé pour sa bonne prestation d'ensemble sur la rencontre, malheureusement sa frappe aux 5m50 fuyait le cadre.

L’ASBT ne passait pas loin de la correctionnelle quand Benji se précipitait sur un coup franc au milieu du terrain. Sa tentative de passe était contrée et se transformait en une balle de but pour l’attaquant adverse qui perdait son duel avec Bapt.

Les rouges poussaient forts mais ils ne parvenaient pas à faire leur retard, pour accrocher ne serait-ce qu’un point.

 

Benji : « C'est frustrant, on sent qu'il ne manque pas grand chose pour que cela penche en notre faveur. On ne peut pas dire non plus que la victoire de Plélan soit volée. Le premier qui marquait prenait une grosse option sur la victoire et nous n'avons pas su le faire. Mais autant à Plédéliac nous n'avons quasiment rien montré, là, avec une équipe remaniée à 50%, nous avons vu de bonnes choses, ils faut qu'on continue à travailler ! »


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.